|

Chandrakala, dessert indien

La chandrakala est une savoureuse pâtisserie populaire préparée pour célébrer des occasions spéciales en Inde. Le façonnage est particulier et ressemble à la lune. Les bords de la pâte farcie sont pliés artistiquement afin de lui donner un beau visuel, d’où son nom.

Chandrakala, dessert indien

Chandrakala, dessert indien

Cette pâtisserie est très célèbre en Inde, elle tire son nom de sa forme. Chandra signifie lune et kala signifie Art, on l’a réalise avec une simple pâte qu’on fourre de fruits secs tels que les raisins secs, noix de coco, amandes et noix de cajou, mais aussi la cardamome, pistache et semoule. Mais comme toute pâtisserie, chaque région a sa propre version. Il est vrai que la préparation est un peu longue entre la réalisation de la pâte, la farce, la friture et le sirop, mais ces petites friandises en valent la peine car elles sont exquises.

Cette pâtisserie est riche en saveur, intensément sucrée et fondante en bouche. Pendant le mois de ramadan, ces gâteaux magnifiquement disposés sur un plateau invitent à la dégustation.

Afin de réussir cette pâtisserie, il faut faire attention à la chaleur de l’huile de friture, pour cela je vous conseille d’utiliser un thermomètre de cuisson afin de vous assurer du degré de température de l’huile.

Chandrakala, dessert indien
Chandrakala, dessert indien

 

Pour d’autres idées de pâtisseries :

Tulumba, gâteau turc au miel 

Basboussa au chocolat

Gulab jamun

Zlabia, patisserie algerienne

 

Cette pâtisserie est peut être méconnue dans le reste du monde, mais en Inde c’est l’une des sucreries qu’on apprécie le plus. Chaque année, je teste de nouvelles recettes pendant le mois de Ramadan en dehors de nos pâtisseries traditionnelles. L’an dernier j’avais testé les Gulab jamun qui étaient incroyablement bons.

recette Chandrakala
recette Chandrakala aux noix

Cette année, j’ai découvert cette pâtisserie indienne sur Instagram, dont la forme m’a d’abord attirée. Il est vrai que c’est un peu long à préparer mais en même temps amusant. La méthode est assez similaire à la samsa sucrée maison. En tout cas, j’ai été satisfaite du premier essai même si la forme n’est pas parfaite.

Cette pâtisserie peut être réalisée pendant le mois de Ramadan accompagnée d’un bon thé à la menthe mais elle est aussi idéale pour l’Eid de Fitr.

La farce se compose de fruits secs mais nécessite aussi du khoa ou khoya qu’on trouve facilement dans les magasins indiens. Mais on peut aussi le réaliser fait maison.

recette chandrakala patisserie indienne
recette chandrakala patisserie indienne

 

Comment faire le chandrakala indien :

Préparer le sirop :

On commence par porter à ébullition le sucre et l’eau et apporter le sucre à la consistance d’une ficelle liquide. Retirer du feu et réserver.

Préparation de la pâte :

Pendant ce temps, mélanger la farine et le ghee dans un saladier. Ajouter l’eau petit à petit et ramasser en pâte molle. Couvrir et laisser reposer pendant 15 minutes.

Prendre une poêle et faire rôtir la khoya à feu doux pendant une minute et verser dans un bol.

Dans la même poêle, rôtir à sec les fruits secs pendant une minute et retirer du feu.

Pendant ce temps, dans un bol, mélanger la khoa, la noix de coco, la poudre de cardamome, le sucre et le safran. Réserver la garniture.

Étaler la pâte (mais pas trop finement). En utilisant un emporte-pièce rond, découper des cercles.

Ensuite, déposer une cuillère à café de garniture au centre du cercle. Humidifier les bords et déposer un second cercle de pâte au-dessus de la garniture.

Sceller bien en appuyant sur les bords avec une fourchette. Puis, faire les motifs en pliant les bords pour donner un joli visuel.

Pendant ce temps, chauffer l’huile dans une casserole. Puis déposer délicatement les chandrakala et frire des deux cotés à feu moyen-doux jusqu’à une couleur légèrement dorée.

Ensuite égoutter sur du papier absorbant et piquer les chandrakala une fois au centre afin que le sirop pénètre.

Et enfin, tremper immédiatement dans le sirop chaud en les retournant des deux côtés en les laissant quelques minutes.

Retirer du sirop et parsemer de pistaches concassées.

Bon A Savoir :

  • Frire à feu moyen-doux.
  • Il faut que la pâte soit non collante et malléable.
  • Éviter d’étaler finement la pâte.
  • Si vous avez du ghee, l’ajouter à la friture, ce qui donne un goût riche et savoureux.

Recette chandrakala indienne

Auteur : Samar
5 de 4 évaluations
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 10 minutes
Temps de repos : 30 minutes
Type de plat Dessert
Cuisine Indienne, recette facile
Portions 4 personnes

Ingrédients
  

  • 187 g farine
  • 4 c-a-soupe ghee
  • 125 ml eau ou un peu moins
  • 200 ml khoa
  • 3 c-a-soupe noix hachée (un mélange d'amande et pistache)
  • 1 c-a-soupe noix de coco
  • 3 c-a-c sucre
  • 1/2 c-a-c poudre de cardamome
  • 1 pincée safran

sirop :

  • 375 g sucre
  • 250 ml eau

Instructions
 

sirop :

  • Porter à ébullition le sucre et l'eau et apporter le sucre à la consistance d'une ficelle liquide. Retirer du feu et réserver.

Préparation de la pâte :

  • Mélanger la farine et le ghee dans un saladier. Ajouter l'eau petit à petit et ramasser en pâte molle. Couvrir et laisser reposer pendant 15 minutes.
  • Prendre une poêle et faire rôtir la khoya à feu doux pendant une minute et verser dans un bol.
  • Dans la même poêle, rôtir à sec les fruits secs pendant une minute et retirer du feu.
  • Dans un bol, mélanger la khoya, la noix de coco, la poudre de cardamome, le sucre et le safran. Réserver la garniture.
  • Étaler la pâte (mais pas trop finement). En utilisant un emporte-pièce rond, découper des cercles.
  • Déposer une cuillère à café de garniture au centre du cercle. Humidifier les bords et déposer un second cercle de pâte au dessus de la garniture.
  • Sceller bien en appuyant sur les bords avec une fourchette. Faire les motif en pliant les bords pour donner un joli visuel.
  • Pendant ce temps, chauffer l'huile dans une casserole. Déposer délicatement les chandrakala et frire des deux cotés à feu moyen-doux jusqu’à ce qu'ils soient légèrement dorés.
  • Égoutter sur du papier absorbant et piquer les chandrakala une fois au centre afin que le sirop pénètre.
  • Tremper immédiatement dans le sirop chaud en les retournant des deux cotes en les laissant quelques minutes.
  • Retirer du sirop et parsemer de pistaches concassées.
Vous avez testé la recette ?Mentionnez @mes_inspirations_culinaires ou taguez #mesinspirationsculinaires!

 

ramadan-2022, patisserie-orientale, patisserie, ramadan, gateaux, dessert inde

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de voter




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

31 commentaires

  1. Bonsoir

    Merci pour vos recettes que je réalise souvent
    Pour cette recette pouvez vous me dire : je ne connais pas le khoa ou peut on en trouver

    1. Bonjour Eliane
      Désolée pour le retard j’étais absente !
      Concernant le khoa ou khoya c’est un aliment laitier utilisé dans la cuisine indienne. Il est composée de lait en poudre ca se rapproche du fromage en crumble mais moins humide. Vous pouvez le trouver dans les magasins indiens ou pakistanais aussi.

  2. Je n’imaginais pas qu’on pouvait trouver ce type de pâtisserie en Inde, ces pâtisseries sont vraiment très esthétiques et leur garniture est délicieuse ! Bonne semaine Samar, bisous