Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates)

Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates)

Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates et oignons)

Quand j’ai publié la pissaladière la semaine dernière, Coco m’a parlé de la Pichade de Menton qui se prépare de la même façon que la pissaladière avec l’ajout de la tomate, j’ai gardé comme elle la recette de la pâte qui est excellente et qui au passage je vous la recommande.

La pichade est une spécialité mentonnaise qui est une sorte de pizza à base de tomate, d’oignon et d’herbes aromatiques elle remplacera parfaitement la pizza lors d’un apéritif ou d’une soirée entre amis surtout qu’elle est très simple à réaliser et pleine de saveur, mon mari a beaucoup apprécié, la pâte est croustillante et la garniture parfumée au thym et anchois un pur délice.

Les quantités des ingrédients ainsi que la préparation sont plus bas dans la fiche recette imprimable.

 

La pâte est rapide à préparer en un tour de main j’avoue que c’est plus simple qu’une pâte à pizza qui doit reposer, je l’ai d’ailleurs préparé le week end vu qu’il me restait 4 tomates au réfrigérateur qui ne demandaient qu’a être utilisées.

La recette me vient de ma chère Coco de Nice n’hésitez pas à découvrir son blog des recettes détaillées et illustrées.

Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates)
Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates)

 

Préparer la pâte :

Tamiser la farine dans un saladier, incorporer le sel et mélanger. Ajouter la levure chimique.

Dans un bol mélanger le lait et l’eau.

Faire un puits et verser le mélange au centre en mélangeant à la spatule en bois.

Ajouter l’huile d’olive et finir de malaxer la pâte en la ramassant qui sera légèrement collante.

Couvrir la pâte d’un linge propre (on peut la préparer la veille, j’avoue ne pas l’avoir laisse reposer) et laisser reposer 1 heure.

Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates)
Pichade Mentonnaise

Préparer la garniture :

Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle.

Ajouter les oignons émincées ainsi que l’ail haché.

Laisser suer environ 5 minutes a feu doux.

Ajouter les tomates concassées.

Saler poivrer et ajouter le thym et la feuille de laurier. Mélanger bien le tout.

Ajouter le sucre et laisser cuire tranquillement à feux doux environ 40 min en surveillant la cuisson la sauce aura un aspect confit.

Rectifier l’assaisonnement et laisser refroidir.

Préchauffer le four à 200 C (400 F).

Étaler la pâte sur le plan de travail fariné a l’aide d’un rouleau.

Déposer la pâte sur une plaque allant au four.

Étaler la garniture sur la pâte.

Déposer les anchois ainsi que les olives.

Arroser d’un filet d’huile d’olive et enfourner pour environ 30 minutes. On obtient une croûte dorée.

Servir la Pichade tiède ou froide. S’il vous en reste réchauffez-la au four elle n’en sera que meilleure le lendemain.

Enjoy !

Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates)
Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates)

 

 

Pichade de Menton (Pissaladière aux tomates)

Auteur : Samar
4.89 de 17 évaluations
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 1 heure
Temps total 1 heure 10 minutes
Type de plat Pizza
Cuisine francaie
Portions 4

Ingrédients
  

Pâte :

  • 230 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 6 c-a-soupe d'huile d'olive
  • 120 ml lait
  • 50 ml eau
  • pincée de sel

Garniture tomate :

  • 8 tomates ébouillantées pelées et concassées (ou 1 boîte de tomates pelées, concassées)
  • 2 gros oignons
  • 3 gousses d'ail
  • quelques anchois
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • quelques olives noires petites niçoises
  • 3 branches de thym frais
  • 3 c-a-soupe d'huile d'olive
  • sel et poivre du moulin
  • 1 feuille de laurier

Instructions
 

Préparer la pâte :

  • Tamiser la farine dans un saladier, incorporer le sel et mélanger. Ajouter la levure chimique.
  • Dans un bol mélanger le lait et l'eau.
  • Faire un puits et verser le mélange au centre en mélangeant à la spatule en bois.
  • Ajouter l'huile d'olive et finir de malaxer la pâte en la ramassant qui sera légèrement collante.
  • Couvrir la pâte d'un linge propre (on peut la préparer la veille, j'avoue ne pas l'avoir laisse reposer) et laisser reposer 1 heure.

Préparer la garniture :

  • Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle.
  • Ajouter les oignons émincées ainsi que l'ail haché.
  • Laisser suer environ 5 minutes a feu doux.
  • Ajouter les tomates concassées.
  • Saler poivrer et ajouter le thym et la feuille de laurier. Mélanger bien le tout.
  • Ajouter le sucre et laisser cuire tranquillement à feux doux environ 40 min en surveillant la cuisson la sauce aura un aspect confit.
  • Rectifier l'assaisonnement et laisser refroidir.
  • Préchauffer le four à 200 C (400 F).
  • Étaler la pâte sur le plan de travail fariné a l'aide d'un rouleau.
  • Déposer la pâte sur une plaque allant au four.
  • Étaler la garniture sur la pâte.
  • Déposer les anchois ainsi que les olives.
  • Arroser d'un filet d'huile d'olive et enfourner pour environ 30 minutes. On obtient une croûte dorée.
  • Servir la Pichade tiède ou froide. S'il vous en reste réchauffez-la au four elle n'en sera que meilleure le lendemain.
Vous avez testé la recette ?Mentionnez @mes_inspirations_culinaires ou taguez #mesinspirationsculinaires!

 

cuisine-rapide recette-facile, huile-d-olive, tarte-aux-oignons, amuse-bouche, aperitif, entrees

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de voter




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

68 commentaires

  1. 5 stars
    Bonjour. J’adore votre blog et je voudrais juste vous poser une question. Est-ce que le sel ne va pas tuer la levure, si on les met ensemble. Quand j’ai lu la recette, cette association m’a frappée. Ai-je raison ? Merci d’avance. Agnès

    1. Bonjour Agnes
      Effectivement le sel ne doit jamais entrer en contact avec la levure. On ajoute la levure d’une part et le sel de l’autre part ainsi ce dernier n’aura pas une réaction négative sur la levure 🙂
      Je viens de le mentionner sur l’article afin de ne pas induire en erreur les lecteurs 🙂
      Au plaisir de vous relire et merci pour votre fidélité <3
      Samar

  2. Cette pichade me paraît bien bonne ! …mais je me permets une petite remarque : étant issue d’une vieille famille mentonnaise , je connais bien cette recette que je fais régulièrement , il s’agit de levure de boulangerie et non pas de levure chimique . Puis-je vous suggérer la lecture de  » la cuisine Mentonnaise  » de la Société d’art et d’histoire du Mentonnais où vous pourrez retrouver toutes les recettes locales , toutes très gourmandes , et où est retracée l’histoire de cette cuisine. Vous pourrez aussi retrouver des textes en mentonnais , dialecte hélas presque disparu , peu d’anciens le parlant encore . Bonne lecture et bravo de vous intéresser au patrimoine local et de le partager !

    1. Je vous remercie infiniment pour toutes ces infos, je me documenterais avec plaisir surtout que j’adore découvrir de nouvelles recettes
      Au plaisir de vous relire
      Samar

      1. Tout à fait d’accord avec Bozzolo …….la pâte est tout simplement une pâte à pain. Et si tu trouves le livre conseillé il est super …….j’ai bien peur cependant qu’on ne le trouve que dans la région. En cas de besoin écris moi, je me ferai un plaisir de t’en fournir un. Ce n’est pas le genre de livre « piège à touristes » comme on trouve dans toutes les régions de France, toutes recettes sont données par de « vieilles » familles mentonnaises.
        N’empêche que ta pichade est bien réussie et certainement très bonne. Et que le blog de Coco est parfait……je lui pique quelques recettes de temps en temps. !!!
        Bisous d’une descendante d’une vieille famille mentonnaise ;o))
        MIE

      2. coucou Mie
        un grand merci pour toutes ces explication je vais essayer de trouver ce livre ça m’intéresse. J’espère que les vacances se passent bien ici on reprend le 16 mais j’ai choisi les cours online on joue la securite 🙂
        bisous

  3. 5 stars
    Merci pour votre recette que nous ne cessons de faire! Nos invités l’adorent! Là voilà donc dans mon carnet de recettes! 😋

  4. Bonjour Samar, je n’arrête pas d’essayer vos recettes depuis que j’ai découvert le blog, j’adore! Je souhaite faire la pichade avec cette pâte mais actuellement nous ne consommons plus de produits laitiers. Pensez vous que je puisse mettre uniquement de l’eau? Merci d’avance Et belle journée à vous

    1. Bonjour Véronique
      Effectivement c’est réalisable sans lait juste avec de l’au comme une pâte a pain 🙂 utilisez 100 ml d’eau et retirez le lait et pétrir la pâte si vous voyez qu’elle manque de liquide rajoutez un peu plus d’eau

      1. Merci 😊 ça a l’air succulent. Je connaissais de nom mais je n’en avais jamais réalisé.

  5. 5 stars
    Bonjour Madame, chaque jours, j’ai du plaisir de prendre connaissance des recettes que vous éditez; mais j’ai un problème: à l’exemple des écureuils tous les jours j’accumule des réserves pour l’hiver, mais à présent plus de place; je n’ai plus des joues, mais « des darboukas ».
    Bravo, Madame, merci de votre disponibilité et nous faire profiter votre passion universelle; c’est une recette que je vais réaliser, mais, aujourd’hui c’est « calamars en sauce ». Sincères encouragements Madame, continuez; par vos recettes nos papilles sont en fête.
    Bravo.

    1. Bonjour Paolo !
      Je vous remercie pour vos gentils et sympathiques commentaires qui me font toujours rire 🙂 Je suis certaine qu’elle vous plaira elle est en plus très simples avec un minimum d’ingrédients 🙂
      excellente journée et au plaisir de vous relire
      Samar

  6. j’en salive rien qu’à la regarder !
    c’est trop bon
    merci beaucoup Samar pour ce clin d’oeil
    je suis ravie que vous ayez aimés chez toi
    bisous et bonne fin de journée

  7. 5 stars
    Eh bien si j’en ai déjà mangé je ne connaissais pas le nom !! Il faudrait que je l’essaye une fois car je suis certaine qu’elle me plairait beaucoup même si elle ne contient pas de Pissalat ! merci ma chère samar ! gros bisous