| |

Soupe du Bey (Begova čorba)

Nous faisons escale en Bosnie avec cette délicieuse et savoureuse soupe du Bey (Begova čorba), crémeuse et parfumée agréablement au goût subtile de citron. Une soupe au poulet composée principalement de gombo, carottes et céleri.

 

Soupe du Bey turque (Begova čorba)

La soupe du Bey ou čorba Begova est une célèbre soupe bosniaque qui trouve ses origines dans la cuisine turque. Cette soupe est proposée au menu dans presque tous les restaurants. Il existe des variantes comme l’ajout des oeufs. Cette recette traditionnelle bosniaque est très savoureuse et très populaire. Un bol de cette soupe divine vous suffit pour tenir toute la journée. Une soupe nutritive et contient tous les ingrédients nécessaires pour notre corps.

Cette soupe est traditionnellement souvent servie comme entrée chaude lors des festivités et pendant les vacances. Elle est facile à cuisiner et constitue un plat nutritif et sain. Le poulet et les légumes cuisent lentement dans une sauce crémeuse. En fin de cuisson on épaissit la soupe avec le jaune d’oeuf. Cependant, si vous êtes intolérants aux oeufs, vous pouvez épaissir la soupe avec du riz. Il existe différentes version, comme par exemple ajouter de la pomme de terre ou réduire les légumes en purée pour une soupe plus onctueuse. Dans chaque version, le gombo est un ingrédient de base ainsi que la crème sure.

L’avantage de cette soupe est qu’elle est facile à préparer, nourrissante et économique. Les ingrédients sont à la portée des ménages. Ce n’était pas toujours le cas car cette soupe a une histoire dont elle porte le nom. Bey est un titre donne aux dirigeants de l’Empire ottoman. A cette époque, cette soupe était digne d’un roi ou d’un bey car les ingrédients n’étaient pas accessibles aux paysans. Une soupe délicieuse et savoureuse idéalement servie en entrée mais aussi en plat principal.

Comme souligné plus haut l’ingrédient principal de cette soupe est le gombo aussi appelé Okra, une plante tropicale originaire d’Afrique qui a l’aspect d’un piment dont la longueur peut varier de 10 à 30 cm riche en vitamines A, C et K qui contient des bienfaits multiples entre autres pour les os et la vision, consommé cru ou cuit ce légume est utilisé dans les bouillons ragoûts et salades.

J’ai mis longtemps avant de recommencer à manger le gombo car j’en ai gardé un mauvais souvenir d’un plat que ma cousine a préparé et j’avoue ne pas avoir apprécié la texture du ragoût.

Soupe du Bey (Begova čorba), recette bosniaque
Soupe du Bey turque (Begova čorba)

J’en ai profité pour préparer cette soupe de Ramadan que je vous conseille vivement. Elle est savoureuse et parfumée, facile et rapide à préparer.

J’ai précuit à l’eau bouillante le gombo, que j’ai préalablement coupé en rondelle avant de l’ajouter aux autres ingrédients de la soupe.

Cette soupe est appelée la soupe du Bey ou Begova čorba! Elle se rapproche un peu de notre soupe algéroise chorba beidha à la sauce blanche que j’apprécie. A quelques différences prêt car dans la chorba algéroise on y ajoute des vermicelles et bien entendu les épices. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à la réaliser et aussi la curiosité du goût des Gambo dans cette soupe.

Soupe du Bey (Begova čorba)
Recette Soupe du Bey (Begova čorba) traditionnelle

Comment préparer la Begova čorba ?

  1. Pour commencer, coupez le gombo et le placer dans une casserole. Couvrez avec 2 tasses d’eau, puis ajoutez le jus de citron et portez à ébullition. Laissez bouillir pendant 50 minutes à feu doux. Ajouter plus d’eau si nécessaire. Retirer du feu et égoutter.
  2. Dans une marmite faites chauffer 1 c-a-soupe de beurre puis ajoutez les morceaux de poulet. Faites revenir quelques minutes.
  3. Ajoutez les carottes coupées en rondelle ainsi que les branches de céleri coupés en petits morceaux et le persil ciselé. Assaisonnez de sel et de poivre.
  4. Couvrez de 6 à 7 tasses d’eau et cuire à feu vif jusqu’à ébullition.
  5. Réduire le feu à moyen, couvrez et laissez cuire jusqu’à ce que le poulet soit cuit et les légumes soient tendres.
  6. Retirez le poulet de la marmite. Désossez-le et retirez la peau puis coupez-le en petits cubes. Ensuite remettez-les dans la marmite ainsi que le gombo.
  7. Mélangez la farine dans un peu d’eau, puis versez dans la soupe afin de l’épaissir sans cesser de touiller. Laissez mijoter 5-10 minutes.
  8. Ciselez le reste de persil, mélangez-le avec le jaune d’oeuf puis ajoutez-le à la soupe.
  9. Si vous utilisez la crème sure, dans ce cas mélangez-la au jaune d’oeuf puis versez-la dans la soupe et laissez mijoter 5 minutes.
  10. Éteignez le feu et servez la soupe encore chaude accompagnée d’un quartier de citron.

Enjoy !

 

Soupe du Bey turque (Begova čorba)

Pour d’autres idées de soupes de ramadan :

Chorba vermicelle algérienne

Harira de Sidi Bel Abbes

Chorba aux boulettes de viandes et langues d’oiseaux

Velouté de lentilles corail, soupe de lentilles turque

 

Peut-on préparer cette soupe a l’avance ?

Cette soupe comme pour la chorba blanche algéroise est meilleure lorsqu’elle est servie fraîche. Cependant, vous pouvez la préparer partiellement. C’est-a-dire, réaliser le bouillon en faisant cuire le poulet ainsi que les légumes la veille. Puis le lendemain poursuivre le reste des étapes.

Soupe du Bey (Begova čorba)

Auteur : Samar
Nous faisons escale en Bosnie avec cette délicieuse et savoureuse soupe du Bey (Begova čorba), crémeuse et parfumée agréablement au goût subtile de citron. Une soupe au poulet composée principalement de gombo, carottes et céleri.
4.92 de 12 évaluations
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 1 heure
Temps total 1 heure 10 minutes
Type de plat Soupe
Cuisine Bosniaque
Portions 4

Ingrédients
  

  • 2 morceaux de poulet
  • 2 carottes coupées en rondelles
  • 1 branches céleri coupés en petits dés
  • 1/2 botte persil divisée en deux
  • 1 poignée gombo coupé en rondelle si vous utilisez le long
  • sel poivre
  • 2 c-a-soupe farine
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c-a-café crème sure ou crème fraîche, facultatif

Instructions
 

  • Couper le gombo et le placer dans une casserole. Couvrir avec 2 tasses d'eau, ajouter le jus de citron et porter à ébullition. Faire bouillir pendant 50 minutes à feu doux. Ajouter plus d'eau si nécessaire. Retirer du feu et égoutter.
  • Dans une marmite chauffer 1 c-a-soupe de beurre et ajouter les morceaux de poulet, faire revenir quelques minutes.
  • Ajouter les carottes coupées en rondelle, les branches de céleri coupées en petits morceaux ainsi que le persil ciselé, assaisonner de sel et poivre.
  • Couvrir de 6 à 7 tasses d'eau et cuire à feu vif jusqu’à ébullition.
  • Réduire le feu à moyen, couvrir et laisser cuire jusqu’à ce que le poulet soit cuit et les légumes soient tendres.
  • Retirer le poulet le désosser retirer la peau, le couper en petits cubes et remettre dans la marmite ainsi que le gombo.
  • Mélanger la farine dans un peu d'eau et verser dans la soupe afin de l’épaissir tout en mélangeant. Laisser mijoter 5-10 minutes.
  • Ciseler le reste de persil, le mélanger avec le jaune d'oeuf et l'ajouter à la soupe.
  • Si vous utilisez la crème sure dans ce cas la mélanger au jaune d'oeuf et la verser dans la soupe et laisser mijoter 5 minutes.
  • Éteindre le feu et servir chaud accompagné d'un quartier de citron.
Vous avez testé la recette ?Mentionnez @mes_inspirations_culinaires ou taguez #mesinspirationsculinaires!

ramadan, ramadan-2023, entrees, turquie, algerie, ftour, cuisine-saine

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de voter




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

42 commentaires

  1. 5 stars
    Je n ai jamais aimé les gombo à cause de sa texture. Ta soupe va certainement me réconcilier avec ce légume riche en minéraux

  2. 4 stars
    Bonsoir Samar,
    Toujours aussi alléchantes et délicieuses tes recettes.
    Pour celle-ci je suis un peu comme toi, j’ai eu un mauvaise découverte
    concernant le gombo. Je vais tenter en dégustant à nouveau
    cette Soupe du Bey (Begova čorba) comble d’ironie, j’ai un champs complet
    de cette jolie plante à fleur jaune puis 2 ans juste en face du local ou je travail;
    La saison n’est pas encore là mais je guette et je vais réaliser cette recette;
    Un grand merci pour ton blog et surtout pour les détails qui accompagne tes recette;
    Un plaisir d’y chercher des recettes et de les déguster. MERCI
    Propriétés du Gombo:
    Il aide à contrôler le diabète
    Il aide à réduire le taux de mauvais cholestérol
    Il réduit les symptômes de l’asthme
    Il renforce le système immunitaire
    Il prévient les maladies rénales
    Il facilite la perte de poids
    Il aide à lutter contre l’hypertension artérielle
    Il soulage la fièvre et les affections respiratoires
    Il améliore la digestion et prévient la constipation
    Il participe à la prévention du cancer colorectal
    Il préserve la santé des yeux
    Il contient les nutriments essentiels nécessaires pendant la grossesse
    Il aide à lutter contre la fatigue
    Il améliore la qualité des cheveux et de la peau

    1. Bonsoir André
      J’espère vraiment que cette soupe vous réconciliera avec le Gambo que je n’ai plus mange depuis des année jusqu’à cette soupe 🙂
      C’est vrai que c’est très sain et je le recommande.
      Au plaisir de vous relire
      Samar

  3. 5 stars
    Entre insta et le blog je ne sais meme plus où j ai commenté lollll en tout cas merci Samar pour ce blog si précieux dans lequel j aime piocher.. Le seul blog jusqu a present où j ai envie de tout faire et je n ai eu aucune deception bien au contraire.. Des recettes savoureuses et super bien expliquées.. Qu al-Haqq te preserve du ayn surtout..

  4. 5 stars
    Quelle bonne soupe qui tombe à pic car si le soleil est bien là, le vent aussi…
    Un potage bien complet qui me ravit!
    Bonne journée Samar.
    Bizz

    1. Bonsoir Ginette
      Le gombo est une plante tropical j’ai depose un sur l’une des photos de couleur verte je l’achète dans le rayon legume

  5. 5 stars
    Je découvre ce légume (fruit ?) que je n’ai jamais vu sur les étals près de chez moi. Il faudra que je sois plus attentive pour savoir si je peu en trouver ou pas.

  6. Coucou Samar, j’avoue beaucoup hésiter… J’ai cherché un peu à quoi le goût des gombos ressemblait…. Tout le monde était du même avis: neutre. Là ou ça me pose un gros problème c’est, paraît-il, très très …. très gluant après cuisson sauf si on ne le coupe pas pas en morceaux, que l’on taille le bout en pointe ou si on enlève les graines. Impossible à avaler en ce qui me concerne si c’est gluant. Un avis? parce que ce plat me fait vraiment envie….

    Bonne soirée. La réponse ne presse pas 🙂

    1. coucou Christa
      desolee je viens de récupérer votre commentaire du spam 🙂 C’est vrai que les gombos ont une texture gluante mais moi j’ai prefere utiliser les bebe gombo ils sont plus petits je les ai justement faire bouillir et franchement la soupe n’est pas gluante du tout, justement sur mon article je parle d’un souvenir d’enfance quand j’ai dégusté un plat de gombo chez ma cousine et avec cette texture gluante je n’ai pas pu l’avaler 🙂
      On peut les voir les gombos sur l’une des photos ce sont les petits je vous conseille ceux-la
      bisous

      1. Merci pour la réponse, mais je vous avais bien dit de prendre votre temps 😉 Puis je sais aussi que chez vous, il y a toujours une réponse. C’est rarissime.
        Je me doutais bien que c’était l’effet « glue » chez votre cousine …. Bref, je dois trouver des bébés gombo. J’ai la chance d’avoir une épicerie marocaine pas loin, j’irai voir. Chez eux la devise c’est « si on n’a pas, on commande ». Ça me convient 🙂
        Bisous et bonne soirée.

      2. coucou Christa
        Ohh desolee je viens de voir votre réponse je m’en veux j’ai tellement de commentaires en attente 🙁
        j’espere que depuis vous avez pu en trouver
        grosse bise <3

  7. 5 stars
    Je ne t’étonnerais pas en te disant qu’aujourd’hui j’aurais boudé ta cuisine ? mais ce n’est bien sûr qu’à cause de cette sacrée volaille ! Elle a pourtant du régaler les tiens ! gros bisous ma samar !